Test de l'aspirateur Dyson Omni-glide, une masselotte qui assomme tout le monde en matière de maniabilité

Test de l’aspirateur Dyson Omni-glide, une masselotte qui assomme tout le monde en matière de maniabilité

Omni-glide n’est pas un autre aspirateur Dyson. Il s’agit d’un nouveau type d’appareil que le constructeur britannique décrit comme un aspirateur. Compacte, légère, elle possède une tête d’aspiration de forme atypique, équipée de deux rouleaux rotatifs, qui tournent dans tous les sens pour pouvoir se faufiler partout. Le constructeur le présente comme un aspirateur d’appoint. Forcément il a éveillé notre curiosité, à tel point que nous l’avons testé pendant plusieurs mois.

Lorsque nous avons rencontré l’Omni Glide pour la première fois, cela a immédiatement piqué notre curiosité. Beaucoup plus petit que les autres aspirateurs Dyson, il se débrouille sans manche, ce qui laisse de la place pour un manche droit. Il ignore également le déclencheur que l’on retrouve sur tous les aspirateurs Dyson, qui sont remplacés par des boutons. Et surtout, la tête d’aspiration, équipée de deux rouleaux de tissu doux (hérités de la brosse Dyson Fluffy) et articulée dans tous les sens, est passionnante.

Dyson Omni-glide au meilleur prix

Un véritable poids mouche : 1750 g à la pesée

Un véritable poids mouche : 1750 g à la pesée

Prix ​​de base : 429 € Lire aussi : AliExpress : Aspirateur Dreame V12 à moins de 300 euros.

Dyson a cessé de produire des aspirateurs conteneurs, et les balais devaient répondre aux critères leur permettant d’occuper l’espace en tant qu’aspirateur principal dans les maisons. Ils doivent donc être puissants, avoir une grande autonomie et leur collecteur de déchets doit avoir une capacité confortable. Dans ces conditions, les unités deviennent inévitablement plus impressionnantes et plus lourdes.

Bosch a en outre équipé son aspirateur à tige Unlimited Gen2 ProPower
Sur le même sujet :
Selon la fiche technique, le nouvel aspirateur Bosch Unlimited Gen2 ProPower n’est…

D’une main à l’autre, on se passe le relais

D’une main à l’autre, on se passe le relais

Alors que proposez-vous aux personnes à la recherche d’un aspirateur compact, maniable et adapté aux petites pièces ? La réponse de Dyson est Omni-glide. La marque annonce un poids de 1,9 kg. Ceci pourrez vous intéresser : Pourquoi mon aspirateur n’aspire plus et que dois-je faire ?. A notre poids, il pèse même un peu moins puisque nous avons mesuré 1750 kg avec la paille et la brosse rayonnante.

Pour concevoir cet appareil supplémentaire, Dyson a complètement revu la copie. On pouvait dire que les ingénieurs qui ont développé l’Omni-glide se sont demandé ce dont les utilisateurs avaient besoin et comment ils passaient l’aspirateur. De prime abord, nous avons été surpris (mais pas vexés) que le constructeur ait privé l’Omni-glide de la fameuse gâchette que l’on retrouve sur tous les autres modèles (une gâchette qu’il faut constamment appuyer pour aspirer). Seuls deux boutons sont présents sur la poignée de l’Omni-glide : un mode normal qui démarre/arrête l’aspiration en continu, l’autre qui active/désactive le mode boost.

Le prix du Roborock S5 Max balaie tout sur son passage !
Lire aussi :
Le Roborock S5 Max en deux mots : Le Roborock S5 Max…

Nettoyage des sols durs, mais pas seulement

Nettoyage des sols durs, mais pas seulement

Selon Dyson, l’Omni-glide est conçu pour nettoyer rapidement et facilement en atteignant tous les recoins, il doit être facile de passer d’une main à l’autre. Cependant, une gâchette sur laquelle il a fallu appuyer ne sera ni pratique ni ergonomique. Grâce à l’aspiration continue, l’expérience devient beaucoup plus fluide. Ceci pourrez vous intéresser : Dreame W10 : un robot aspirateur haut de gamme. On valide et même on plus. En raison de la petite taille, de la légèreté et de la conception de l’Omni-glide, il peut être facilement transféré d’une main à l’autre ; nous sommes même tentés de le faire. Et cela facilite l’accès aux coins qui sont autrement beaucoup plus compliqués à atteindre.

La brosse Fluffy de Dyson était à l’origine destinée au nettoyage des sols durs. Pour rappel, il s’agit d’un rouleau de tissu doux avec des rangées de poils plus rigides, pour faciliter à la fois le ramassage des déchets épais et des poussières fines. La brosse omni-glide a deux rouleaux de ce type. Dyson a donc destiné ce petit balai principalement à l’entretien des sols durs. Lors de nos tests, il s’est d’ailleurs avéré particulièrement confortable sur nos sols et carrelages. Nous avons également effectué des tests sur des tapis fins. Les galets ont tendance à coller un peu et l’Omni-glide glisse donc moins facilement sur ce type de surface, mais il peut y être utilisé occasionnellement.

Aucun compromis sur la polyvalence : comme les grands, l’Omni-glide se transforme facilement en aspirateur à main. Il suffit de débrancher le tube d’aspiration et de brancher l’un des petits accessoires livrés avec pour épousseter les meubles, canapés, oreillers, matelas, nettoyer l’intérieur d’une voiture… Comme les gros aspirateurs dits « polyvalents » peuvent aussi être tournés pour nettoyer à . hauteur – par exemple pour nettoyer les vannes d’air. De plus, cette opération est plus facile du fait de sa légèreté, ce qui est très appréciable.

Le D10 Plus avec robot aspirateur rend la vidange automatique du Dreame un peu plus accessible
Voir l’article :
Après le Z10 Pro, Dreame étoffe son catalogue avec un deuxième robot…

Un véritable contorsionniste

Un véritable contorsionniste

Dyson fournit les accessoires nécessaires pour passer l’aspirateur dans presque toute la maison, à savoir dans le cas de la version Omni-glide (très courte) que nous avons testée : la brosse omnidirectionnelle pour les sols, un outil de refendage combiné (buse longue et) et un outil de refendage pour plans de travail. Enfin, l’aspirateur est livré avec un chargeur et une base de charge murale ultra-compacte. Contrairement aux autres aspirateurs, il ne prévoit pas d’accueillir d’accessoires. Il existe également une version Omni-glide + qui reçoit une longue buse équipée d’une LED pour éclairer la zone à aspirer.

Ne tournons pas autour du pot et annonçons-le : nous sommes tombés complètement amoureux de ce parapente Omni. A tel point que pendant les longues semaines de test, nous avons complètement laissé notre V11 pour passer uniquement l’aspirateur avec l’Omni-glide. Ce qui nous a le plus séduit c’est sans aucun doute sa légèreté et surtout sa maniabilité. La tête radiante tourne en fait dans toutes les directions. Et grâce à la forme du manche, il n’y a qu’un tour de poignet pour faire tourner la brosse qui suit sans problème. Ce dernier glisse avec beaucoup de fluidité sur les sols durs, aspire aussi bien par l’avant que par l’arrière. Non seulement c’est pratique, mais cela permet également de gagner du temps.

La brosse est fine et étroite, ce qui facilite le passage dans les petits espaces. De plus, vous pouvez vraiment le renverser; par exemple, il peut être glissé latéralement entre deux meubles et atteindre des pièces habituellement inaccessibles sans changer d’accessoires. Sous la brosse, il y a en fait 4 petites roues qui tournent à 360° à cet effet.

Une efficacité d’aspiration qui nous a surpris

Une efficacité d’aspiration qui nous a surpris

Autre avantage d’Omni-glide : il peut être placé complètement à plat pour passer sous n’importe quel meuble (un lit, une étagère, des meubles de cuisine, etc.). Et comme le collectionneur est très sympa, rien ne trébuche sur le bas du meuble. Bref, presque aucun recoin n’est hors de portée. Cet Omni-glider est un peu un OVNI dans le sens où nous n’avions jamais eu un tel appareil entre les mains. Et la sensation est la même lorsque vous l’utilisez : Nous n’avons jamais utilisé ou testé un aspirateur qui peut se tordre comme ça auparavant.

Dyson nous avait tellement dit que l’Omni-glide est un aspirateur surpresseur que nous doutions de son efficacité d’aspiration. D’autant que la fiche technique annonce 50 air watts alors qu’un Dyson V15 affiche 240 air watts (et 220 pour le V11). Nous ne savions donc pas trop à quoi nous attendre. Nous avons été agréablement surpris. Les rouleaux rotatifs de la brosse contribuent en fait grandement à la collecte des déchets, nous n’avons donc pas ressenti cette différence pour le nettoyage des sols. Utilisé depuis plusieurs mois comme seul aspirateur de la maison, Omni-glide a ramassé la poussière, nos poils longs, les poils de nos deux chats et même les détritus qu’ils ont sortis du carton sans rechigner.

Dans ce dernier exercice, l’Omni-glide est même particulièrement confortable lorsque d’autres appareils plus puissants peinent et nécessitent plus de passages. L’omni-glide, en revanche, laisse l’endroit propre (c’est toute la « magie » de la brosse Fluffy) en un seul passage. Et pour cela il n’est pas nécessaire d’utiliser le mode boost, la puissance normale est largement suffisante. La brosse mini-turbo donne également de très bons résultats. Par exemple, il élimine les poils d’animaux des oreillers et des textiles avec une grande efficacité.

C’est lorsque vous utilisez l’autre accessoire non motorisé que vous sentez que l’Omni-glide a moins de pêche. Dans ces conditions, selon ce que vous souhaitez aspirer (un peu de poussière, une colonie de miettes sur la table ou sur le plan de travail…), il peut être nécessaire d’activer le mode boost.

20 minutes d’autonomie

En tout cas, pour l’entretien des sols, Omni-glide fait des merveilles, et à notre avis il peut être utilisé comme aspirateur principal pour des petites surfaces comme un studio, un petit deux pièces ou le sol dans une maison. Sa légèreté et sa maniabilité en font également un allié particulièrement pratique pour le nettoyage des escaliers. Enfin, nous pensons que cet appareil peut également être un choix pertinent pour les personnes qui veulent profiter de la maniabilité d’un aspirateur, mais qui ont du mal à le porter.

Les 20 minutes d’autonomie annoncées font sans doute partie des caractéristiques qui font dire à Dyson que l’Omni-glide est un aspirateur. En mode normal, nous avons pu confirmer cette durée de nettoyage du sol avec la brosse dédiée : l’appareil a duré 24 minutes. Comme toujours, le mode turbo est à utiliser avec parcimonie, car il fait fondre l’autonomie à un peu plus de 8 min (et 47 s). Cela ne semble pas beaucoup, mais rappelez-vous que les modèles « plus grands » ont une autonomie similaire en mode turbo. De plus, ce mode n’est nécessaire qu’occasionnellement, nos tests ont confirmé que le mode normal est suffisant dans la plupart des cas.

Reste à savoir ce qui peut être dépoussiéré en 20 minutes. Cela semble plus que suffisant pour un studio ou un petit appartement. Par exemple, cette endurance nous a permis de nettoyer notre appartement de 70 m2 à condition de le faire quotidiennement – en fait, tout dépend de l’état des sols et des habitudes de l’utilisateur. Notez également qu’une charge complète prend env. 3,5 heures.

Les boutons de démarrage et de sélection de mode sont assez bien placés sur la poignée (on les atteint facilement avec le pouce), n’hésitez pas à arrêter l’aspiration pour économiser la batterie si besoin. Cependant, la possibilité de passer l’aspirateur d’une main à l’autre permet de gagner du temps, surtout si vous souhaitez déplacer des objets ou des meubles qui siègent pendant que vous continuez à nettoyer.

La seule plainte sérieuse que nous voulons avec l’Omni-glide concerne l’indicateur de niveau de batterie. Il se compose d’une seule LED bleue qui clignote lorsque la batterie est en charge et s’éteint lors de la charge. En fonctionnement, rien n’indique que l’Omni-glide est respirant, et lorsque la batterie est épuisée, elle s’éteint donc sans prévenir, ce qui est toujours un peu frustrant.

Toujours aussi facile à entretenir

Quant à la batterie, on notera qu’elle est amovible et peut donc être remplacée (elle coûte 102,90 €), un bon point en termes de durabilité.

Malgré sa petite taille, l’Omni-glide possède le fameux système de filtration multi-cyclone de Dyson (il utilise 8 cyclones). Quant au filtre, lavable et facilement accessible, Dyson n’a pas lésiné non plus sur l’efficacité puisque la marque annonce qu’il filtre 99,97% des particules jusqu’à 0,3 micron.

Le collecteur, quant à lui, est compact et ne contient que 0,2 litre de poussière et de déchets. Selon ce que vous aspirez, il faut donc le vider souvent. Si nous n’avons que quelques miettes et dépoussiérer les coins, il pourrait en contenir. Par contre, si on aspire les poils et poils d’animaux (comme nous l’avons fait), une vidange est nécessaire au moins après chaque utilisation. Pour vider le collecteur, l’Omni-glide est équipé d’un système d’évacuation des poussières. Appuyez simplement sur le bouton à l’arrière du collecteur et appuyez vers le bas. Cela ouvre la trappe et expulse la poussière. C’est relativement efficace même si parfois, il faut quand même le faire plusieurs fois, surtout quand le collecteur est très plein, rempli de poils d’animaux par exemple. Cet article peut être retiré et lavé à l’eau si nécessaire.

En ce qui concerne la brosse principale, elle est également facile à nettoyer. Appuyez simplement sur le bouton en haut et faites-le glisser sur le côté. L’ensemble du bloc contenant les rouleaux et leurs entraînements sort ; c’est bien conçu. Vous pouvez desserrer les rouleaux sur les côtés, puis les laver à l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *